Du défi au plaidoyer : comment Social Justice Côte d’Ivoire met les enfants au cœur du budget

Nov 02, 2020

Il s’agit de la troisième partie d’une série en trois parties sur l’analyse budgétaire et le parcours d’apprentissage du plaidoyer du partenaire de la société civile de l’IBP, Social Justice, en Côte d’Ivoire. La première partie est disponible ici et la deuxième partie est disponible .

Le bruit court. Les conversations sur les réseaux sociaux sur YouTube, les webinaires avec des journalistes et des blogueurs et des réunions avec des hauts fonctionnaires de l’Etat étaient tous axés sur la question des cantines scolaires en Côte d’Ivoire. Le Ministre du Budget a reconnu la nécessité d’améliorer le financement et la reddition de compte sur les cantines qui contribuent à maintenir les enfants à l’école. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Nous avons écrit pour la première fois sur Social Justice Côte d’Ivoire – un groupe de la société civile axé sur la transparence et la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire – dans un blog précédent [lien vers le premier blog ici] et leur évolution d’un groupe travaillant sur les questions de transparence plus larges au plaidoyer et à l’analyse rigoureuse du budget. En partenariat avec l’International Budget Partnership (IBP), Social Justice a affiné sa vision et s’est concentrée sur l’analyse du budget de l’Etat et l’identification des cantines scolaires non fonctionnelles ou médiocres comme un problème critique auquel le pays est confronté. En approfondissant la question, ils ont pu établir un lien direct entre le problème et le budget et le manque d’implication et de contrôle de la communauté dans le fonctionnement de ces cantines. À partir de là, les choses se compliquent. L’étape suivante a consisté à déterminer ce qu’il fallait faire des informations recueillies, avec qui les partager et comment créer un plan pour combler la lacune des cantines scolaires.

Élaborer un plan de plaidoyer fondé sur des preuves

Dans notre blog précédent [lien vers le deuxième blog ici], nous avons appris comment Social Justice Côte d’Ivoire a commencé à rédiger des preuves du problème avec son rapport d’analyse budgétaire. Il s’agissait d’une étape cruciale dans la compréhension de l’ensemble du système des finances publiques et de jeter les bases d’un plan de plaidoyer fondé sur des preuves. Ils ont vite appris que la question de la cantine scolaire concernait bien plus que les cantines – il fallait également se pencher sur les questions de nutrition, de sécurité alimentaire et de l’écosystème politique des parties prenantes critiques. Les cantines scolaires sont des infrastructures qui relèvent de la responsabilité de l’Etat au niveau central ainsi que des autorités locales. En tant que tel, la relation entre l’administration centrale et l’administration locale est complexe et importante – l’influence de l’État central est nécessaire pour promouvoir la prise en compte des cantines scolaires au niveau local. Cela implique, si nécessaire, une augmentation des ressources allouées par l’Etat aux collectivités locales. Cela signifie par conséquent, qu’il y aura une dépense supplémentaire dans le budget de la communauté nécessitant de nouvelles taxes ou la réorientation de certaines dépenses vers les cantines scolaires, rendant la volonté politique de la communauté locale vitale. Pour avoir l’adhésion des autorités locales, il est important que le Ministère du Budget augmente les ressources allouées aux budgets communautaires afin de mieux financer les cantines scolaires.

Le besoin d’alliés

À ce stade, Social Justice Côte d’Ivoire a reconnu le besoin d’alliés puissants capables de transmettre le message et de servir de relais dans les discussions entre les représentants des collectivités locales et ceux de l’État. En raison de la haute qualité de son analyse budgétaire, Social Justice a pu trouver des partenaires au développement importants tels que le Programme Alimentaire Mondial (PAM), l’UNICEF et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD),  en plus des responsables locaux en charge du budget à la Direction Départementale du Budget. De plus, Social Justice Côte d’Ivoire savait que l’implication des coopératives serait essentielle pour réduire les coûts de prise en charge des cantines scolaires dans les budgets communautaires et ainsi atténuer toute réticence au niveau local à assumer la charge financière.

Basculement pendant la COVID-19

Avec des partenariats critiques en place et son rapport d’analyse validé, Social Justice Côte d’Ivoire savait qu’il était temps de relayer le message de la cantine scolaire à grande échelle – des communiqués de presse ont été rédigés et des conférences de presse planifiées. Et puis la COVID-19 a frappé. Comme tant d’autres partenaires de la société civile avec lesquels l’IBP travaille, Social Justice a dû trouver rapidement de nouvelles méthodes de travail – et c’est ce qu’elle a fait. À la lumière de la quarantaine et des restrictions de déplacements, le rapport d’analyse national et un rapport spécifique à une localité précise ont été transmis à un répertoire de 22 organisations locales de la société civile pour information et pour contribuer à la diffusion locale et au plaidoyer. Social Justice Cote d’Ivoire s’est également associée à trois radios locales pour diffuser des débats sur les problèmes et trouver des solutions nationales et des alternatives locales pour financer les cantines scolaires.

Social Justice a également organisé une conférence de presse en ligne et invité les journalistes à un webinaire pour discuter des conclusions de son enquête et encourager un partage à grande échelle sur la question. Il est également important de noter que travailler en ligne de cette manière n’est pas une tâche facile en Afrique francophone. Le Wi-Fi instable ou inexistant est un défi auquel de nombreuses personnes sont confrontées, mais Social Justice l’a abordé avec un esprit de collaboration et a partagé ou donné du temps d’antenne pour ceux qui en avaient besoin. En conséquence, plusieurs blogs, journaux et une station de radio ont publié des articles sur l’enquête de Social Justice, et d’autres sont prévus. De plus, Social Justice a noué des relations-clés avec les médias et travaille avec un groupe de blogueurs à travers des astuces et des stratégies pour publier un contenu en ligne convaincant. À l’avenir, Social Justice peut constituer une ressource experte pour les médias sur les questions budgétaires et aider à transmettre le message de la transparence et de la redevabilité budgétaires.

Succès et leçons apprises
Le travail acharné de Social Justice pour explorer les défis affectant les cantines scolaires n’est en aucun cas terminé. Bien que la prise de conscience du problème ait été généralisée et que des partenariats aient été noués, elle devra continuer à faire pression sur les parties prenantes nationales, régionales et locales pour s’assurer que les cantines scolaires profitent aux enfants de la communauté.

Cependant, il est important de souligner les victoires de Social Justice et les aptitudes et compétences à long terme acquises tout au long de ce projet, notamment :

  • Le renforcement de l’expertise de SOCIAL JUSTICE en matière d’analyse budgétaire ;
  • La disponibilité des données budgétaires et statistiques générées par le projet, qui contribuera à la continuation du plaidoyer dans le secteur ;
  • Des partenariats importants avec des alliés tels que le PAM, UNICEF, le Ministère du budget et le Ministère de l’éducation nationale
  • L’éveil des acteurs locaux (coopératives, associations, collectivités territoriales, etc.) sur la situation alarmante des cantines scolaires à travers des campagnes de sensibilisation ;
  • L’implication des médias (radios, blogueurs) sur la thématique des cantines scolaires.

Alors que Social Justice Cote d’Ivoire se focalisera sur d’autres problèmes dans le pays, l’expérience de renforcement de ses compétences en matière d’analyse budgétaire et de plaidoyer renforcera sa capacité à lutter pour la transparence et la bonne gouvernance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.